Robert Musil : Tout réinventer

By Frédéric Joly

Le nom de Musil (1880-1942) est rattaché à L'Homme sans qualités, ce grand roman faisant notamment le tableau de l. a. disparition d'une civilisation. Mais Robert Musil n'est ni l'homme d'un seul livre, ni simplement le peintre du délitement d'un empire austro-hongrois auquel il donna le nom de Cacanie. l. a. poétesse Ingeborg Bachmann rappela que l'auteur de L'Homme sans qualités avait voulu "faire bien plus qu'écrire un roman, bien plus que raconter l'histoire d'une Cacanie déclinante, et bien plus qu'élaborer une critique des idées de l'époque". Musil pensait en effet que des possibilités d'accomplissement ignorées s'offraient à l'individu, et il chercha, à travers chacun de ses livres, à s'en approcher. Il y a une utopie intime musilienne, d'un grand potentiel subversif. Afin de l. a. mettre à jour, cette biographie dresse le portrait d'un homme fascinant à maints égards, maître et serviteur de son oeuvre jusqu'à l'oubli radical de soi ; elle restitue un itinéraire à cheval sur deux siècles, ainsi que l. a. genèse et l. a. création d'une oeuvre qui fut écrite littéralement envers et contre tout, à une époque de catastrophes. En s'attachant à souligner l'extrême modernité de cette démarche (l'antidote parfait aux idéologies du déclin et au présentisme qui nous encombrent jusqu'à l'asphyxie), son humour negative aussi, ce livre invite à découvrir un regard, une pensée, d'une acuité inouïe, qui se révèlent d'un précieux secours pour faire face à notre temps saturé de discours économiques et identitaires négateurs de toute idée d'accomplissement.

Show description

Quick preview of Robert Musil : Tout réinventer PDF

Similar Biography books

Transformer: The Complete Lou Reed Story

‘A triumph’ - Time OutTransformer is the one whole and complete telling of the Lou Reed tale. mythical songwriter and guitarist Lou Reed kicked the bucket at the twenty seventh October 2013, yet his musical impression is guaranteed. Now observe the real tale of the Velvet Underground pioneer during this replace of Bockris’s vintage biography.

Alfred Hitchcock: A Life in Darkness and Light

Alfred Hitchcock: A existence in Darkness and lightweight is the definitive biography of the grasp of Suspense and the main well known movie director of all time. In a occupation that spanned six many years and produced greater than 60 motion pictures – together with The 39 Steps, Vertigo, Psycho, and The Birds – Alfred Hitchcock set new criteria for cinematic invention and storytelling.

She-Wolves: The Women Who Ruled England Before Elizabeth

“Helen Castor has an exciting narrative gift. . . . Readers will love this e-book, discovering it entirely soaking up and lucrative. ” —Hilary Mantel, Booker Prize-winning writer of Wolf Hall In the culture of Antonia Fraser, David Starkey, and Alison Weir, prize-winning historian Helen Castor grants a compelling, eye-opening exam of ladies and tool in England, witnessed throughout the lives of six girls who exercised strength opposed to all odds—and one that by no means acquired the opportunity.

Neon Angel: A Memoir of a Runaway

During this candid autobiography, Cherie Currie—the unique lead singer of ‘70s teenage all-girl rock band The Runaways—powerfully recounts her years within the band, her friendship with guitarist Joan Jett, and her fight with medicines. An extreme, behind-the-scenes examine rock song within the gritty, post-glam period, Neon Angel is a must-read for somebody whose center beats to the rhythm of David Bowie, Suzi Quatro, Nick Gilder, and the intercourse Pistols, and for each fan of the motion picture it encouraged: The Runaways, starring Dakota Fanning and Kristen Stewart as Cherie Currie and Joan Jett.

Extra resources for Robert Musil : Tout réinventer

Show sample text content

1087). five. Raison pour laquelle il importe de revenir sur son cas, éclairant à maints égards. Voir Hermann Broch, � Hofmannsthal et son temps », étude citée ; et Hugo von Hofmannsthal, Œuvres en prose, préface de J. -Y. Masson, Paris, Le Livre de Poche / La Pochothèque, 2010. 6. Walter Benjamin, Correspondance, t. I, 1910-1928, et t. II, 1929-1940, traduction de l’allemand de G. Petitdemange, Paris, Aubier-Montaigne, 1979. 7. Voir notamment, sur cette vaste query de l. a. fabrique de l’universel, Pascale Casanova, La République mondiale des lettres, Paris, Éditions du Seuil, 1999 ; rééd. coll. � Points Essais », 2008, particulièrement ses pages 189-238. Voir également, sur l. a. tradition autrichienne au XXe siècle dans son rapport à l. a. tradition allemande, Philippe Jaccottet, Autriche, Lausanne, L’Âge d’Homme, 1994. eight. Hofmannsthal à Schnitzler, cité par Michael Pollak, Vienne 1900, op. cit. , p. 148. nine. Sigmund Freud, L’Interprétation du rêve, traduction inédite de l’allemand et présentation de J. -P. Lefebvre, Paris, Éditions du Seuil, 2010. 10. Carl E. Schorske, cité par J. Le Rider, Modernité viennoise et Crises de l’identité, op. cit. , p. 21. eleven. Voir Michael Pollak, Vienne 1900, op. cit. , p. 203. 12. Ibid. , p. 146. thirteen. Sur los angeles polémique de Karl Kraus contre le � feuilletonisme » de Heine, voir Michael Werner et Jan-Christoph Hauschild, Heinrich Heine. Une biographie (traduction de l’allemand de S. Pesnel, Paris, Éditions du Seuil, 2001, p. 477 et 515), où il est toutefois rappelé que Kraus chercha surtout, ce faisant, à atteindre, parmi ses contemporains, les épigones journalistiques de Heine – plus que l’écrivain lui-même. 14. Modernité viennoise et Crises de l’identité, op. cit. , p. 329. 15. Le Mythe et l’Empire dans los angeles littérature autrichienne moderne, op. cit. , p. 286. sixteen. Musil n’appréciera jamais Kraus (ni los angeles manière dont son public restait debout tant qu’il ne s’était pas assis). Il le lira toujours, et avec cognizance, mais sans jamais manifester los angeles moindre sympathie pour l’œuvre comme pour l’homme – et sans jamais, a fortiori, le côtoyer. Il sera, pour cette raison, très peu query de Karl Kraus dans ce livre. Si Claudio Magris a pu dire que l’ironie remplit chez tous deux une fonction analogue (« glacial bistouri de los angeles mauvaise foi des hommes et des censures psychologiques, arme luisante de l. a. vérité »), il n’en a pas moins montré de façon convaincante que le parallèle ne pouvait être poussé beaucoup plus loin (voir ibid. , p. 286-287). 17. Robert Musil, cité par Jacques Bouveresse, � “La technology sourit dans sa barbe…” », étude citée, p. ninety two. 18. Ibid. 19. � La ardour de l’indifférence », in Le Livre à venir, Paris, Gallimard, 1959 ; rééd. coll. � Folio », 1986, p. 185. 20. Musil philosophe, op. cit. , p. 121. 21. Friedrich Nietzsche, Ecce Homo, op. cit. , p. 261. 22. Georg Simmel, Rome, Florence, Venise, op. cit. , p. 39-40. 23. Ibid. , p. forty. 24. Friedrich Nietzsche, Ecce Homo, op. cit. , p. 312. 25. magazine, 1946-1949, traduction de l’allemand de M. Besson et Ph. Pilliod, Paris, Gallimard, 1964, p. 228. 26. Sur � le magazine comme moyen de voir clair en soi-même et de tenir à jour ses comptes moraux », et aussi – entre autres choses – sur le rôle important que l’œuvre tolstoïenne placed alors jouer pour maints esprits (Wittgenstein tout particulièrement), on lira volontiers, de Jacques Bouveresse, Le Danseur et sa corde, Marseille, Agone, 2014.

Download PDF sample

Rated 4.77 of 5 – based on 42 votes